Les infections associées aux soins (IAS) constituent une véritable préoccupation pour la sécurité des patients et un enjeu important pour les professionnels de santé. C’est un véritable défi pour l’OMS, et un surcoût non négligeable pour les systèmes de santé.

La prévention de ces IAS s’intègre dans une démarche classique ayant fait la preuve de son efficacité : identification du risque, information et formation des acteurs concernés, application de mesures validées et évaluation de leur mise en œuvre.

NOSOCLEAN reste un acteur dynamique dans la promotion de l’hygiène hospitalière en tant que discipline et un maillon incontournable dans la prévention et le contrôle de l’infection nosocomiale.

Nous vous proposons des solutions personnalisées et innovantes dans le seul but de préserver la vie de millions de malades.
Nous mettons à votre disposition notre expertise et savoir-faire dans ce domaine, ainsi que nos compétences à résoudre vos problèmes de contamination.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous réitérons notre engagement à vous accompagner dans cette lutte, contre un ennemi invisible…

Hygiène des mains, des sols et des dispositifs médicauxEndoscopieTraitement l'hémodialyseTraitement du linge




De nos jours les interventions endoscopiques font partie intégrante du diagnostic et de la thérapie dans les services de gastroentérologie et de pneumologie. Outre les risques et les complications inhérents aux consultations le risque potentiel d’infection revêt une importance particulière.
Les services d’endoscopies sont classés comme secteurs critiques, qui doivent être protégés contre les infections d’une part, mais qui peuvent également être source d’infections d’autres part.
Prenons l’exemple du risque de transmission de maladies à ’’prions’’ ou de maladies associées, suite à une intervention endoscopique : jusqu’à présent ce risque n’a pas été quantifié, notamment en raison de la faible prévalence de ces maladies.
De tels cas n’ont pas été décrits à ce jour. Mais ’’prions’’ ou pas, il ne faut de toute façon pas oublier l’essentiel, à savoir « le traitement adéquat et techniquement correct des endoscopes ».














En effet, le risque d’infection par d’autres micro-organismes tels que le VHB, le VHC ou le VIH, dont la transmission se fait par le sang ou les muqueuses est bien plus importante que les ’’prions’’.
« Le traitement des endoscopes, conformément aux recommandations européennes » s’adresse aux endoscopeurs et au personnel assistant.

La connaissance des directives nationales, recommandations récentes nationales et internationales et études est capitale pour assurer le niveau et la qualité requis lors du traitement du DM dans les différents services d’endoscopie des hôpitaux, cliniques et cabinets.

A l’avenir, il conviendra d’accorder, une attention particulière à la sécurité technique et hygiénique du processus de traitement, ainsi qu’à la sélection, la formation, et la sensibilisation ainsi que l’engagement du personnel assistant endoscopique Qualifié +












Traitement des déchetsRestauration hospitalièrePest controlApplications speciales


Lutte contre les nuisibles



Applications speciales

Traitement d’un bloc opératoire
Traitement d’un incubateur
Traitement d’une cuisine
Désinfection d’une ambulance (VSAV)
Désinfection d’un générateur d’hemodialyse