Le contrôle de l’infection nosocomiale au cabinet dentaire est en fait une guerre que nous appellerons de prévention :

- Les acteurs : le praticien et son personnel, le patient et les germes
- Les règles du jeu : la déontologie
- Les moyens disponibles (armes) : les agents chimiques et physiques
- La stratégie à mettre en œuvre : la chronologie des opérations de la pré-désinfection à la désinfection et à la stérilisation qui permet à coup sûr de gagner la bataille.

L’émergence de nombreuses pathologies dues à des agents infectieux conventionnels : HIV, HBV, HCV, Ebola... a certainement aidé à faire évoluer les consciences et à mettre en application les moyens de les combattre. Les adages «primum non noscere», «d’abord ne pas nuire» reprennent ainsi toute leur valeur.

L’hygiène et l’asepsie au cabinet dentaire se décrivent avant toute chose en termes d’éthique médicale et d’obligation légale. L’éthique médicale est fondée sur une triple exigence qui s’impose à tout membre d’une profession médicale : moralité, probité et dévouement.

NOSOCLEAN s’inscrit exactement dans cette ligne de conduite par une philosophie simple qui a fait ses preuves en posant les vrais problèmes et contraintes du terrain :

- Comment améliorer la sécurité des patients ?
- Comment améliorer la qualité des soins ?
- Comment mettre en place un programme d’éducation et de formation des acteurs du soin ?
- Comment améliorer la veille réglementaire, la matériovigilance, la biovigilance et la nosovigilance ?
- Comment mettre en place la traçabilité ?

NOSOCLEAN propose une gamme de produits biocides et d’équipements hautement performants, répondants aux normes les plus exigeantes vis à vis des micro-organismes émergents.
Nos solutions sont à la hauteur de la complexité des dispositifs médicaux dentaires.

                                                 Merci pour votre confiance

Traitement des déchets


 

Titre du spoiler

Dératisation
Désinsectisation

Titre du spoiler

Veuillez accéder à l’espace téléchargement